Barillet frontinien

Cette bouteille cylindrique à une anse, en verre moulé, fait partie du riche mobilier funéraire d’une tombe à inhumation mise au jour à Celles, en province de Liège, par l’abbé Victor Demarteau. L’objet présente, sur le haut et le bas de la panse, cinq cannelures horizontales qui rappellent le cerclage métallique des tonneaux gaulois en bois dont la forme s’inspire.

Le fond porte en relief la marque abrégée FRON (FRONTINVS) qui confère à la forme de ce récipient, le nom générique de « barillet frontinien ». La signification de cette marque nous est inconnue ; elle ferait plutôt référence au contenu du récipient, qu’au nom du fabricant du verre. Longtemps, on a pensé que les bouteilles cylindriques de ce type, à une ou deux anses, contenaient du vin, ce qu’infirme l’analyse du liquide conservé dans un barillet découvert à Amiens, en France. Vu que ces bouteilles se déclinent sous différentes tailles, peut-être servaient-elles d’unités de mesure des liquides.

Année d'exécution
2e moitié du 4e siècle – début 5e siècle
Lieu
Celles (Faimes, province de Liège)
Dimensions
H 15,9 cm, Ø panse 8,9 cm, ép. 1 à 1,5 mm
Numéro d'inventaire FLORA
GC.ARC.01d.1909.46491