« J’ai du bon tabac dans ma tabatière 1…» mais le tabac n’en est que meilleur lorsque la tabatière est en verre.
En Chine, le nouveau mode de consommation du tabac relance la création verrière.

Cachet à collyres

Ce cachet à collyres en forme de parallélépipède rectangle a été découvert au début du mois de juillet 1883 au lieu-dit « Campagne de Stelhain », à Walshoutem (Houtain-l’Évêque). L’objet, mis au jour fortuitement par un cultivateur, a été acheté par l’Institut archéologique liégeois qui l’a mis en dépôt au musée archéologique (Curtius).

Ex-voto anatomique

Cet ex-voto anatomique épais, en forme de visage, aurait été mis au jour lors de la seconde campagne de fouilles menée par l’Institut archéologique liégeois place Gît-le-Coq à Jupille, du 7 avril au 22 mai 1874.  Durant ce mois et demi de fouilles, les ouvriers ont découvert les substructions d’un bâtiment, peut-être un habitat, comprenant une cave à niches et une salle à abside semi-circulaire pourvue d’un chauffage par hypocauste, aux sols décorés de mosaïques à décor géométrique (SCHÜTZ, 2014, p. 318).

Encrier et calame

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, le commerce d’antiquités fut particulièrement florissant à Tongres, ce qui permit au jeune Institut archéologique liégeois d’accroître, de manière conséquente, ses collections. Cet encrier et le calame qui lui est associé font partie d’un lot d’environ deux cent antiquités, pour la plupart romaines, achetées par l’Institut à M. Maréchal-Ferry de Tongres le 3 novembre 1864. Au registre d’inventaire du musée, ces objets sont décrits comme provenant de Tongres ou des environs, mais leur contexte précis de découverte est inconnu.

Encrier

En décembre 1894, les collections du musée Curtius se sont enrichies d’un lot d’antiquités préhistoriques, romaines et mérovingiennes achetées à Ferdinand Tihon, docteur en médecine à Theux et auteur de nombreuses fouilles archéologiques. Cet encrier (atramentarium) en céramique sigillée lisse, qui faisait partie de ce lot, aurait été mis au jour au lieu-dit « Colia » à  Darion, dans des substructions romaines correspondant, selon toute vraisemblance, à un habitat rural.