Sainte Dorothée de Césarée

Cette charmante sculpture, à la polychromie renouvelée mais désespérément fragile, représente la vierge martyre Dorothée, originaire de Cappadoce (Asie Mineure). Chrétienne ardente et vertueuse, elle aurait péri au début du 4e siècle de notre ère lors des persécutions de l’empereur romain Dioclétien (244-311).

Sa légende rapporte qu’elle a été soumise à diverses tortures qu’elle a enduré avec joie, avant d’être finalement décapitée. Alors qu’on la menait à l’ultime supplice, le païen Théophile, par dérision, a demandé à Dorothée de lui faire envoyer « des fruits ou des roses du Jardin [le paradis] de son Époux [le Christ] ». Après la prière de la sainte, Théophile a reçu d’un enfant apparu miraculeusement les fruits et les fleurs ; notre homme s'est converti sur le champ.

Sainte Dorothée est vénérée depuis le 7e siècle ; son culte se répand à la fin du Moyen-Âge, principalement en Italie et en Allemagne. Curieusement, elle est quasi inconnue de l'Église d'Orient. On la fête le 6 février. Elle est la patronne des jardiniers, des fleuristes, des brasseurs et des jeunes mariés.

La statue présentée ici, au vêtement animé de plis cassés, montre les attributs habituels de la sainte : la couronne de fleurs sur la tête, la rose à la main (perdue) et la corbeille de fleurs et de fruits qui lui est propre.

D'un point de vue plus technique, cette sculpture est un exemple de ce que beaucoup d'œuvres du XVe siècle ont subi dès la seconde moitié du XIXe siècle : un décapage de la polychromie d'origine suivi d'une nouvelle mise en couleur qui répondait au goût néo-gothique. A la différence des polychromies du Moyen-Âge, les polychromies néo-gothiques se caractérisent essentiellement par des modelés moins subtils appliqués presque en aplat. Toutefois, la mise en œuvre et le style sont conformes à ce qui se pratiquait au Moyen-Âge. Seule la nature de certains matériaux a changé, comme celle des pigments par exemple.

 

Philippe Joris

Année d'exécution
Fin 15e siècle
Lieu
Allemagne
Numéro d'inventaire FLORA
GC.REL.02b.1937.30506