Vue de Liège vers 1814

L’auteur de cette œuvre pourrait être Charles-Hamilton Smith (1776-1859), militaire britannique, auteur de vues urbaines, cartes, planches d’uniformes et sciences naturelles.

La vue datée de 1814 s’étend de la Basilique Saint-Martin, à gauche, à la collégiale Sainte-Croix, à droite. C’est l’un des rares dessins détaillés de sites liégeois antérieurs à 1850. Sa précision presque photographique permet, par exemple, de mieux (re)connaître certains des fleurons architecturaux du paysage liégeois tels que la maison Ancion, l’hôtel van den Steen, l’hôtel de Méan, l’hôtel de Sélys et de distinguer ainsi les éléments anciens des bâtiments qui furent remaniés ou ajoutés postérieurement.

Elle montre à l’avant-plan, l’ancien canal de la Meuse bordé d’un quai qui prendra le nom de Micoud d’Umons, en référence au préfet du département de l’Ourthe. Cet ouvrage avait été réalisé à l’aide des matériaux provenant de la démolition de la cathédrale Saint-Lambert. Il est bordé de maisons des 17e et 18e siècles dont la plupart ont aujourd’hui disparu. Les façades sont en pierre calcaire de Meuse, quelques-unes sont peintes en blanc ou en jaune, selon l’usage innové à la fin du 18e et qui perdurera tard dans le 19e siècle. Les toits sont couverts d’ardoises gris-clair.

Acquis en Angleterre par son ancien propriétaire, un collectionneur liégeois averti, le dessin aquarellé est entré en 2005 dans les collections du Musée d’Art religieux et d’Art mosan grâce à au soutien de l’asbl Les Amis du Musée d’Art religieux et d’Art mosan, de la Ville de Liège et de mécènes privés.

Auteur
Capitaine Smith,
Année d'exécution
Vers 1814
Lieu
Vue de Liège
Numéro d'inventaire FLORA
inv. GC.REL.23a.2005.31899