La Vierge à l’Enfant dite « Vierge de Dom Rupert »

Ce bas-relief autrefois polychrome montre la Vierge assise en majesté sur un siège muni d’un coussin. Représentation rare, elle enveloppe de son manteau l’Enfant qui presse le sein maternel à travers l’échancrure du corsage. Le groupe s’inscrit dans un encadrement cintré dont la mouluration s’achève par un large méplat.

Le relief provient de l’ancienne abbaye bénédictine de Saint-Laurent à Liège. Il doit son nom à une légende tardive selon laquelle Dom Rupert, théologien liégeois de renom début du XIIe siècle et futur abbé de Deutz près de Cologne, peu versé dans les études au cours de sa jeunesse, aurait sollicité et obtenu de la Vierge le développement de son intelligence.

Plutôt que contemporaine de Dom Rupert, l’oeuvre serait à situer sous l’abbatiat de Wazelin II (1149-1158) dont on sait que l’activité favorisa l’embellissement de son monastère, ou de son successeur.

Année d'exécution
Vers 1160 - Grès houiller polychrome
Dimensions
92 x 64 cm