Une coupe ornée d’un seul fil blanc spiralé

Cette coupe hémisphérique en verre couleur lie de vin est une merveille de la verrerie islamique médiévale. Le corps renflé, à la forme avenante, est orné de trente côtes verticales, obtenues par soufflage dans une moule, assez fines à la base, elles s’élargissent ensuite jusqu’au large bord aplati. Celui-ci est souligné par un filet vert d’eau, de la même couleur que les petits traits horizontaux surmontant le filet blanc horizontal. Un décor assez simple, mais qui se suffit à lui-même pour apporter à la pièce légèreté et effets d’ondulations provoquées par le soufflage dans un moule côtelé. Ce filigrane blanc est appliqué d’abord sur le fond de la coupe, en spirale serrée pour venir ensuite se dérouler sur la panse en dix-sept cercles concentriques.

Certains scientifiques considéraient que ce type de pièce avait été réalisé à l’époque romaine ou alors, comme c’est le cas de notre coupe, d’une grande maîtrise technique et aux coloris éclatants, au 17ᵉ ou au 18ᵉ siècle. Cependant, plusieurs pièces comparatives en verre violet ou bleu, agrémenté de filets, nous oriente plutôt vers une origine de fabrication islamique médiévale.

Dès le 15ᵉ siècle, les verriers vénitiens utilisent cette technique décorative filigranée. En utilisant des simples fils de verre le plus souvent blanc opaque, ils réussissent à enrichir leur palette décorative en dessinant, puis en incrustant dans la masse vitreuse des motifs élaborés. On rencontre le « vetro a retortoli » ou « a retorti », à bandes de filigranes diversement spiralés, les filigranes croisés « a reticello », formant une résille de losanges renfermant chacun une bulle d’air, ainsi que le décor festonné ou « en plumes d’oiseau ».

Année d'exécution
10ᵉ -12ᵉ siècle
Lieu
Proche-Orient islamique
Dimensions
H : 9,2 cm - Ø : 18,4 cm
Numéro d'inventaire FLORA
GC.VER.08a.1952.67234 (B/1622)