Aux dieux mânes

En 2002, des fouilles entreprises par le Service Public de Wallonie près de la salle Prévers à Jupille (Liège) ont exhumé neuf sépultures d’une nécropole à incinération gallo-romaine (fin Ier siècle - début IIIe siècle ap. J.-C.) en grande partie fouillée par l’Institut archéologique liégeois en 1916 et 1922. Après avoir prélevé le mobilier funéraire de la tombe à coffrage n° 1, qui se composait notamment de trois céramiques sigillées d’Argonne et d’un gobelet à décor sablé, les archéologues ont eu la surprise de découvrir, en retournant la dalle de fond sur laquelle les objets reposaient, une épitaphe dédiée aux dieux mânes, divinités symbolisant l’âme des défunts. L’inscription funéraire qui gisait face contre terre est d’un grand intérêt. Elle mentionne le nom du défunt, Murannus et celui de son père, Bilaucus ; deux pérégrins (hommes libres qui ne disposaient pas de la citoyenneté romaine) aux noms indigènes. La stèle funéraire qui daterait de la fin du Ier siècle ap. J.-C. a donc servi de matériau de remploi dans le coffrage d’une sépulture du IIe siècle.

Année d'exécution
Epoque flavienne (69-96 après J.-C.)
Lieu
Nécropole des Trixhes à Jupille, fouilles de l'année 2002.
Dimensions
L. 50cm ; l. 40,5cm ; Ep. 5 à 7cm
Numéro d'inventaire FLORA
GC.ARC.01a.2008.000288