Carabine à rouet

Les armes à rouet apparaissent aux alentours de 1500. Au moment d’appuyer sur la détente, le « rouet », bandé par un ressort, se met à tourner et produit des étincelles par frottements sur la pyrite enserrée entre les mâchoires du chien. Ces étincelles mettent le feu à l’amorce et celui-ci se communique alors à la poudre propulsive au fond du canon. Le tireur de cette arme peut se servir, selon son choix, du rouet ou du système à mèche, plus traditionnel. Cette carabine a été offerte à son épouse par le duc de Guillaume IV de Bavière. Fabriquée à Munich en 1532, il s’agit de l’une des plus anciennes armes à rouet conservées qui porte une date.

Auteur
Ambrosius Gemlich
Année d'exécution
1532
Lieu
Liège
Dimensions
L : 82 cm – L. canon : 57 cm – Cal. 12 mm
Numéro d'inventaire FLORA
GC.ARM.12a.1955.42541 (MAL 10.355)