Fusil de Michele Battista

Sous-titre
Achat Salle Drouot, Paris, 1959.  Anc. coll. John Hayward.

Au 18ème siècle, plusieurs souverains, autant par orgueil que pour éviter une trop grande dépendance à l’égard de l’étranger, instaurent des manufactures d’Etat, notamment pour la fabrication d’armes. Ces arsenaux produisent bien sûr du matériel militaire, mais aussi des armes de grand luxe, comme celle-ci. Ce fusil, avec sa poire à poudre, provient de la Fabrique Royale de Naples et est l’œuvre, en 1775, de ses meilleurs artisans : le canonnier E. Manuel Estevan et Michele Battista, lequel a produit (ou, à tout le moins, supervisé) la platine à silex et les garnitures du fusil. Ces dernières représentent des scènes de chasse et le style général de la décoration est italo-espagnol, en raison de l’influence ibérique longtemps exercée sur le sud de l’Italie.

Auteur
Michele Battista, canon par E. Manuel Estevan - Fabbrica Reale di Napoli
Année d'exécution
1775
Lieu
Naples
Dimensions
L. : 147 cm; L. canon : 107 cm - Poire à poudre (à base) : L. : 9,2 cm; l. : 4,6 cm; L. totale : 25 cm - Calibre : 16
Numéro d'inventaire FLORA
MAL 8.546-8.547