Fusil du Prince impérial

Sous-titre
Achat salle Drouot, Paris, 1966.  Succession Pierquain, précepteur du Prince impérial.

Le fusil Chassepot est une arme à un coup à chargement par la culasse, tirant une cartouche à étui combustible. Adoptée par l’armée française en 1866, sa fabrication fut confiée à plusieurs firmes étrangères, notamment à Liège. Un de ces fabricants, le Liégeois G. MORDANT, a offert en 1868 cet exemplaire de luxe, de format légèrement réduit, à Eugène Louis Napoléon, fils de l’empereur Napoléon III, alors âgé de 12 ans. Ce fusil est orné d’emblèmes impériaux et de devises à la gloire de l’héritier du trône de France. Lors du départ en exil de la famille impériale en 1871, ce fusil fut laissé en souvenir au précepteur du prince. Engagé dans l’armée anglaise, le prince impérial devait périr huit ans plus tard, lors de la campagne contre les Zoulous, en Afrique du Sud.

Auteur
G. Mordant, à Liège (Belgique) - Charles Coppel, à Solingen (Allemagne)
Année d'exécution
1868
Dimensions
L. : 116 cm ; Calibre : 11 mm - Baïonnette : L. : 57 cm ; L. lame : 44,1 cm.
Numéro d'inventaire FLORA
MAL 8.733