-

'Hip hop Philosophy' exposition photo de Gilles Fischer

Grand Curtius - Auditorium et galerie vitrée

Première à #Liège !

Venez découvrir l'exposition photo "Hip Hop Philosophy" proposée par le photographe Gilles Fischer photographe (du 02/03 > 13/03) et venez au vernissage-rencontre 'Les visages du hip hop belges' le 2 mars dès 16h30!

Rencontre-vernissage 'Les visages du hip-hop belges' - le 2 mars de 16h30 à 18h

Rencontre-vernissage 'Les visages du hip-hop belges', le 2 mars de 16h30 à 18h
Durant cette soirée :

18h30 à 19h : Showcase exclusif de Kriza Krz, accompagné de Dj Sonar et Mavinga Sam

19h : Débat/réflexion collective sur la culture urbaine et son rôle pédagogique

Infos pratiques

Rencontre gratuite

Dans l'Auditoruim du Grand Curtius

Exposition photo "Hip Hop Philosophy" - Gilles Fischer - du 2 au 17 mars 2019

Les clichés pris par l’œil subtil du photographe Gilles Fischer immortalisent des moments « Hip-Hop ». Cet artiste expose régulièrement en Belgique ses clichés pris lors de concerts, de showcases etc…

Cette exposition présente une série de portraits en N&B des activistes du mouvement Hip Hop. Des DJ’s aux rappeurs en passant par les danseurs et les graffeurs mais sans oublier les satellites de cette culture (animateur radio, promoteur, graffiste,…). Avec son 35mm, il se déplace pour rencontrer et immortaliser certains moments avec ces activistes.

Né au début des années 80, Gilles commence le basket, assez jeune, vers l’âge de 6 ans.
Rapidement mordu par ce sport, il se passionne par tout ce qui l’entoure. Du sport en lui-même à la culture qui l’accompagne, de Michael Jordan et ses Bulls à la mode ainsi que ses sneakers ; en passant évidemment par la musique. Et c’est bien cette dernière qui va le plus le marquer.

Ses premiers contacts avec la musique Hip Hop se font vers le milieu des années 90. Tout d’abord via le rap français avec ses fers de lance (IAM, NTM, Assassin,…) pour ensuite explorer cette vaste planète qu’est la planète Hip Hop. Il s’est même essayé durant l’adolescence au deejaying et au beatmaking de façon bien modeste par amour des disques datant de cette époque et perdure encore aujourd’hui.

De nombreux concerts, battles et soirées se succèdent ainsi que les rencontres. Le Hip Hop l’a comme il le dit, un peu ‘éduqué’ et l’a intéressé à beaucoup de sujets : de la politique au cinéma en passant par la littérature ou la géographie.
L’image ne s’impose à lui que plus tard lors de voyages, il commence alors la photographie et s'y plonge à la fin de la première décennie de ce millénaire. Rapidement, il trouve les sujets qui l’intéressent : la street photography, la musique et le portrait.

Le N&B s’empare également assez vite de ses images car Gilles affectionne l’intemporalité qu’il apporte ainsi que l’attention directe qu’il donne aux sujets sans être « distrait » par autre chose.

Et c’est  l’année de ses 30 ans qu’il se décide enfin à démarrer un vrai ‘projet photographique’ car quoi de mieux que de fusionner ses passions dans un seul et même projet ? Ainsi débute alors le projet « Hip Hop Philosophy » sur les activistes du mouvement Hip Hop.

Infos pratiques :

Exposition gratuite

Dans l'Auditorium et la galerie vitrée