Portrait de Jean-Théodore Radoux (1835-1911) directeur du Conservatoire de Liège de 1872 à 1911

réalisé par Marguerite Radoux (1873-1944) en 1906 
 
Peinture à l’huile sur bois : H. 36cm ; l. 41,5cm  
Musée des Beaux-Arts de Liège 
 
Ce portrait, de style impressionniste, réalisé par Marguerite Radoux en 1906 représente son père Jean-Théodore Radoux parcourant une partition musicale dans son atelier.  

Marguerite Radoux (1873-1943), fille de Jean-Théodore Radoux-Rogier, est un peintre du courant impressionniste doublée d’une photographe sortie de l’Académie des Beaux-Arts de Liège. Dans la tradition familiale,  elle étudie également le chant et le solfège au Conservatoire royal de Liège. 
Jean-Théodore Radoux, né à liège en 1835 et mort dans cette même ville en 1911, est compositeur et professeur de musique. Il descend d’une famille de mélomanes et  entre au Conservatoire de Liège à l’âge de 9 ans.  En 1856, Jean-Théodore âgé de 21 ans reçoit sa première charge de cours  et 3 ans plus tard, le prestigieux prix de Rome  pour sa cantate « Le juif errant ». Son talent et sa renommée grandissants, il parcourt diférentes scènes européennes et se crée un nom grâce à ses opéras (Le Béarnais, La coupe enchantée), cantates (La cantate inaugurale, lors de l’exposition universelle de 1905 à Liège) et diférents Te deum. En 1872, Jean-Théodore Radoux prend la direction du Conservatoire royal de musique de Liège où il crée l’Orchestre du Conservatoire et réforme l’enseignement musical liégeois. Il inaugure en 1887, les nouveaux locaux du Conservatoire, boulevard Piercot. 

Jean-Théodore Radoux est également à l’origine de la fondation du Musée Grétry en 1882 dans la maison natale du célèbre compositeur liégeois. Or, dans ce musée, depuis mai 2018, s’est ouvert le cabinet Radoux-Rogier dans lequel sont rassemblés le fonds d’archives de la famille du compositeur comprenant les partitions de Jean-Théodore et de son ils Charles (1877-1952), des documents photographiques et manuscrits, coniés par les descendants Radoux-Rogier en 2015 gérés par la bibliothèque Ulysse Capitaine. De plus, Jeanne Delbastaille-Radoux-Rogier dernière conservatrice du musée Grétry et descendante de Jean-Théodore, a laissé à la Ville de Liège les archives du musée ainsi que certains documents relatifs à la famille Radoux-Rogier. 

Luc Demoulin 
Bibliothèque Ulysse Capitaine 

Caricature  de  Jean-Théodore  Radoux-Rogier  in  « Les Remarqués » n° 2 :[ album de caricatures - portraits de personnalités   liégeoises]   /   Jacques   Ochs   ;   préf.   d’Auguste Donnay

Liège : Desoer, [1910]