Gobelet sur pied gravé d’animaux

La gravure à la pointe de diamant apparaît à Murano entre 1530 et 1535, grâce au verrier Vincenzo D’Angelo. La technique consiste à délimiter les contours des sujets par un trait continu et ensuite de remplir les espaces par des traits hachurés.

La coupe est gravée du blason des Médicis caractérisé par les 6 tourteaux (résidus solides obtenus après l’extraction de l’huile de grains et de fruits oléagineux) qui rappellent que les membres de cette famille étaient à l’origine des pharmaciens ou des médecins avant de devenir des marchands et des banquiers. De part et d’autre, sont représentés de nombreux animaux de la forêt : l’écureuil, les 2 sangliers, le renard, le cerf et la biche ou exotiques : la huppe fasciée, le paon, le rhinocéros, l’éléphant. On discerne également un chat, une abeille, une coccinelle et diverses espèces d’oiseaux dont 3 rapaces (dont l’un avec sa proie).

L’autre motif principal, opposé au blason, représente un lion qui représente en fait Ferdinand Ier, grand-duc de Toscane de 1587 à 1609, à laquelle l’inscription en bordure de coupe « FERDiNADVs * M * D * ETrVriAE » fait allusion (l’Etrurie correspondait à la superficie de la Toscane). Avec la présence de 5 tourteaux symboles des Médicis sur la fourrure, une patte posée sur le globe terrestre et l’autre sur la croix de l’ordre toscan de Saint-Etienne (fondé par Cosme Ier de Médicis en 1572), le roi des animaux alias Ferdinand Ier est représenté couronné de la tiare papale, régnant en maître absolu sur la Toscane et sur le monde. On pourrait voir dans cette représentation symbolique une satire de la manière dont le grand-duc dirigeait la Toscane. 

Ce décor animalier constituant un véritable bestiaire illustré est exceptionnel et très rarement gravé à Venise. De plus, sont mentionnés dans un inventaire de la garde-robe de Ferdinand Ier de Médicis, réalisé en 1587, 4 bassins en verre ornés d’animaux, ce qui orienterait une production florentine de ce gobelet unique. Il fut transformé en ciboire au 19ᵉ siècle, le pied en verre originel remplacé par du laiton doré.

Année d'exécution
1587-1589
Lieu
Venise ou Florence
Dimensions
H 25,70 cm - Ø orifice 8,56 cm
Numéro d'inventaire FLORA
GC.VER.08a.1952.66407 (B/456)